Le Garorock 2014 vu et capté par Lou Winckler.

Il faut cliquer sur une photo pour afficher le diaporama.

C’était il y a un peu plus d’un mois, les 27 et 29 juin que s’est déroulée la 18ème éditions du festival Garorock, le plus gros festival électro-rock du sud-ouest !

Les festivaliers de la 18ème édition n’ont pas eu à jalouser la programmation des années précédentes.

Il y en avait pour tous les goûts !

En effet, la plaine de Marmande a accueilli, pour le plaisir de tous, de grands groupes de renommée internationale, tel que les écossais Franz Ferdinand, le groupe versaillais Phoenix, et les anglais précurseur de la musique trip hop Massive Attack.

Le groupe Shaka ponk nous a fait découvrir son dernier album The White Pixel Ape.

Les amateurs de rock anglais ont pu apprécié The Bohicas et Telegram.

Rodrigo & Gabriela nous ont enchanté avec leurs morceaux aux influences hispaniques et latinos, notamment flamenco, mais aussi folk, et jazz…

La rue Kétanou et son accordéon nous a mis dans une ambiance guinguette !

Le mur de la mort du groupe métal bayonnais Gojira a dû en dégriser plus d’un.

Le public a été tellement déchaîné avec le groupe électro funk français Deluxe, signé sous le label Chinese Man Records, que les barrières de sécurité ont commencé à basculer en avant, provoquant une bonne dose de stress parmi la sécurité, qui a très bien gérer la situation!

Les amateurs d’électro ne sont pas non plus restés sur leur faim, avec Skrillex pour n’en citer qu’un, mais aussi toute la programmation de la scène du Garoclub, totalement dédié à la musique électronique.

Franz Ferdinand Garorock 2014

Seul ombre au week end, et pas des moindres : l’annulation de la programmation  du samedi 28, pour une question de sécurité.

Et pour cause ! Météo France avait signalé une alerte orange, avec vent violent dépassant les 100km/h, et de fortes chutes de grêle. L’organisation a dû évacuer le camping et ses milliers de festivaliers, et démonter les scènes en urgence.

Certes, la tempête n’a pas eu lieu. Mais comment en vouloir à l’organisation et au préfet d’avoir jouer la carte de la prudence après le drame mortel qui a eu lieu en 2011, en Belgique, lors du festival « Pukkelpop » ? !

Dommage… Nous n’avons pas pu assister aux concerts de Détroit, Fauve, Carbon Airways, Darkside, Pretty Lights, et bien d’autres.

La réaction du public a été partagée entre déception, colère et compréhension !

Plusieurs artistes programmés ce soir là ont exprimés leur déception et leur soutien sur facebook, comme Fauve : « ≠ NIQUE BIEN TA MÈRE L’ORAGE.

GAROROCK annulé ce soir, par arrêté préfectoral (sérieuse tempête annoncée). Grosse grosse déception, on attendait vraiment cette soirée.

On pense à toute l’équipe du festival et aux festivaliers…

On remettra ça la famille.

Soyez prudents ≠ »

Les campeurs ont quand même pu faire la fête le samedi soir, lorsqu’ils ont pu réintégré le site, avec le « red bull boom bus » et ses DJ’s.

Au total, en comptant les préventes du samedi, Garorock a battu son reccord d’affluence, avec 65000 festivaliers ! Pari gagné pour les organisateurs qui espéraient dépasser les 60000…

Rendez-vous les 26, 27 et 28 juin 2015 pour la 19ème édition du festival Garorock.

Lou Winckler