Fares Fares : des Enquêtes du département V à Tyrant

Un soir vous décidez de regarder Miséricorde, le premier volume des Enquêtes du département V, une série de quatre films tirés des romans de l’écrivain Danois Jussi Adler-Olsen. Des films tirant sur le noir dans lesquels deux policiers un peu placardisés (dans le premier épisode en tout cas) ré-ouvrent des dossiers, dont un cold case sur une disparition non élucidée.

Les deux flics en question sont incarnés par Nikolaj Lie Kaas (qui excelle / cabotine en Carl Mørck taciturne et un tantinet suicidaire) et Fares Fares qui pondère les excès du premier en se glissant dans la peau d’Assad, l’acolyte bienveillant et plus détendu.

Les Enquêtes du département V c’est un peu comme si des épisodes d’Esprits Criminels s’étiraient en longueur. Qui aime les polars trouvera là tous les ingrédients qui les composent : un flic paumé, une hiérarchie à contre-courant, de nombreux verres d’alcool et des psychopathes bien allumés.

Un soir donc vous décidez de regarder Miséricorde. Puis vous voyez apparaître Assad et vous vous dîtes que vous avez vu cet acteur quelque part il n’y a pas si longtemps que ça. Bon sans, mais c’est bien sûr ! Il s’agit de l’excellent Fares Fares, acteur libano-suédois qui interprète Fauzi Nadal dans Tyrant.

Le quarantenaire fut également du casting de Zero Dark Thirty, neuvième long-métrage de Kathryn Bigelow.

Fares Fares figure même dans le clip enneigé d’I Follow Rivers de Lykke Li.


Bandes annonces – Les Enquêtes du Département V