Le son de la semaine #5 : Edward Sharpe and the Magnetic Zeros – Man On Fire

Edward Sharpe and the Magnetic Zeros - Man On FireCe titre n’est pas tout récent puis qu’il date de 2012. Man On Fire d’Edward Sharpe and the Magnetic Zeros est le premier titre extrait de l’album Here, sorti sous l’excellent label Rough Trade.

Et s’il a retenu mon attention aujourd’hui, c’est parce que c’est un titre particulièrement réconfortant : une jolie guitare folk, une mélodie apaisante, accompagnée d’une ligne de basse toute gainsburgienne, voilà de quoi nous donner l’envie de remettre des fleurs dans les cheveux !

Le clip nous présente quelques new-yorkais, sportifs, amateurs, artistes, et termine par une séquence particulièrement inspirée du New York City Ballet qui me rappelle forcément l’affiche de West Side Story…

Un joli moment animé.

 Le site psychédelique du groupe.

The Other Side de Woodkid – The 100, saison 1

the 100J’ai presque enquillé la saison 1 de The 100 d’une traite. Je me suis laissé capter par ce retour au bercail post apocalyptique de cette centaine d’ados délinquants (pendant que leurs parents haut perchés ont du mal à trouver deux minutes pour respirer).

La saison 1 ne comptait que 13 épisodes. La seconde qui débutera le 22 octobre augmentera un la dose.

La série n’est pas très riche en musique additionnelle. Dans la seconde partie de We Are Grounders, épisode final très enlevé, on remarque deux chansons très down tempo : Exit Music (For A Film) de Radiohead et The Other Side de Woodkid.

Le son de la semaine #4 : Julien Doré – DAHØ – La Notte La Notte

julien doré - DAHØ - la notte la notte

L’événement du weekend qui vient de s’écouler est sans conteste le concert que Julien Doré a donné aux Francofolies de la Rochelle, reprenant l’intégralité de l’album d’Etienne DahoLa Notte La Notte.

Il s’est totalement approprié les titres de Daho, allant jusqu’à se permettre de barrer le O de son nom…
Le fait est que l’appropriation n’est pas que cosmétique. Les titres de La Notte La Notte pourraient totalement avoir été composés en 2014, par Julien Doré.

Débarrassés de leurs sonorités très marquées 80’s, ils livrent alors toute leur gravité et leur mélancolie.

Ce matin, France Inter (toujours sur les bons coups) nous offre l’écoute intégrale du concert.

Le site de Julien Doré

Le site d’Étienne Daho

Le son de la semaine #3 : Metronomy – Love Letters

Metronomy - Love LettersLe groupe anglais Metronomy a sorti son formidable album « Love letters » en mars dernier. Sur cet opus, une flopée de morceaux absolument réussis : de Reservoir à Boys Racer et Love Letters dont l’album a tiré son titre, nous sommes embarqués dans une pop synthétique parfaite et captivante.

Mais il parait que la perfection n’est pas de ce monde, alors ils ont fait appel à Michel Gondry, le bricolo-clipeur-cinéaste-fou pour réaliser leur clip.

Encore une fois, il a réalisé un clip jubilatoire qu’il faut visionner plusieurs fois pour en comprendre toutes la mécanique et les subtilités…

 

Metronomy sera en concert un peu partout en France en novembre…